fbpx

« Business Developer »

Je me présente également en tant que « Business Developer, et voici quelques explications sur cette facette de mes activités. Comme je l’ai écrit dans la partie « Activateur de Stratégie Digitale« , j’ai participé à la création et au lancement d’entreprises et associations dans plusieurs secteurs d’activités et ai exercé des fonctions de direction dans un bon nombre d’entre-elles. Fort de nombreuses expériences techniques et managériales acquises pendant plus de 20 ans au sein d’un grand ministère, je me suis fixé comme mission de seconde partie de carrière d’aider les entrepreneurs à réussir leurs projets, de leur permettre de devenir libres et indépendantes, en travaillant ou bon leur semble, et avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs.

Alors en quoi cela consiste t’il?

La partie « Business Developper » se décline en fait en plusieurs branches complémentaires, chacune s’exerçant de manière différente, mais pouvant également se rejoindre dans leurs finalités. Vous trouvez ça compliqué? Je vous rassure, c’est simple et voici pourquoi.

La première composante: l’animation de réseaux.

Dans cette partie de mon activité, j’anime deux réseaux professionnels. Le premier permet aux entrepreneurs de se réunir deux fois par mois pour faire du business, s’apporter des contacts ayant besoin de leurs compétences. Des réunions d’entraide sont aussi à l’ordre du jour, ce qui permet de réfléchir à plusieurs sur une problématique particulière soulevée par un des membres du club d’affaires.  L’autre réseau a pour vocation l’aide au replacement de personnes, de l’assistance à la rédaction de CV & lettres de motivations à leur diffusion au sein des entreprises du réseau.

La seconde composante: le MLM

Ensuite, une activité dans le MLM, « Multi Level Marketing » encore connue sous le nom de Marketing de Réseau. Ah j’entends déjà certains dire « Oui, c’est du pyramidal », « C’est de l’arnaque »… etc. Si vous êtes de ces personnes aux idées pré-conçues et arrêtées, s’il vous plait passez directement à la lecture du paragraphe suivant (la troisième composante) et ne perdez pas votre temps à lire ce qui suit, vous pourriez être surpris et remettre certaines de vos croyances en question.  Loin de moi la volonté de vouloir troubler vos habitudes ou de vous rendre mal à l’aise car vous risqueriez de vous apercevoir que tout n’est pas aussi simple que çà.

Si vous lisez jusqu’ici, c’est que vous avez conscience, ou entendu parler, de l’opportunité décrite comme le métier du 21è siècle. Sachez que je suis dans le MLM depuis plusieurs années, et que toutes les personnes de mon entourage qui ont rejoint cette activité en sont contentes. Certaines ont cessé car ce métier n’était pas pour elles, et c’est très bien ainsi car ma priorité est avant tout que chacun s’épanouisse tant sur le plan professionnel que personnel. Donc dans le MLM j’y ai trouvé plusieurs intérêts.

  • Pas de patron: c’est la première chose qui m’a plu, c’est que chacun travaille ou il veut, quand il veut, avec qui il veut, se fixe ses propres limites et objectifs.
  • Aucune charges fixes: j’ai choisi de collaborer avec une structure qui m’apporte toute la logistique nécessaire. Je n’ai pas de stocks, pas d’employés, pas de local dédié. Les frais engagés sont donc réduits au minimum. Le partenaire avec qui je développe cette activité s’occupe de tout (recherche scientifique, expéditions, comptabilité, publicité, etc…), ce qui me permet de me concentrer sur l’essentiel: développer mon activité et aider mes collègues à progresser dans leur business.
  • Le travail collaboratif: chaque personne que je côtoie est indépendante. Il n’y a pas de chef ni de subordonné, simplement des équipes qui travaillent en synergie et partagent leurs expériences.
  • La reconnaissance: chaque succès rencontré est salué par l’ensemble des partenaires, il n’y a pas de jalousie (ou très peu, car c’est dans la nature humaine)
  • Le développement personnel, c’est une des choses que j’ai découvertes via cette activité, et qui me permet d’évoluer (grandir) chaque jour.

Vous remarquerez que je ne cite pas le nom du partenaire, ni des produits car cela n’a aucune importance dans la description de l’activité. J’ai trouvé une société que j’estime fiable tant par son antériorité, que son modèle économique, qui est cotée en Bourse depuis de nombreuses années et a une activité internationale. Cela m’a rassuré lorsque j’ai étudié le modèle économique avant de signer le contrat de partenariat avec cette structure. Enfin, touche plus intime, ce qui m’a aussi convaincu, outre la qualité des produits que j’utilise désormais au quotidien, ce sont le respect de la nature et le volet humanitaire. Pour cette activité j’ai pris un statut particulier, celui de VDI et la société avec laquelle je collabore a reçu la validation de la Fédération Française de Vente à Domicile. Cette dernière précision me permet de « tordre le cou » aux objections mentionnées en début de ce paragraphe, souvent présentées par méconnaissance certaine du grand public de ce métier.

La troisième composante: l’affiliation.

La troisième activité que je place sous l’appellation de Business Developer est l’affiliation. En fait, elle peut paraître identique à la première tant la démarche est similaire, sauf que le statut n’est pas le même. Mais dans le principe c’est simple. Tout comme dans le MLM, il s’agit de recommander des produits ou services que l’on utilise, et d’en faire la promotion auprès de nos contacts ou via nos différents réseaux.

Bon et en résumé?

Si je devais résumer rapidement, c’est simple et chacun le fait déjà au quotidien sans forcément en avoir conscience. En effet, qui n’a pas recommandé un bon film, un bon restaurant, un endroit à visiter (etc…) à ses amis? Tout le monde le fait régulièrement. Et bien la c’est la même chose, sauf qu’à contrario d’un cinéma, d’un patron de restaurant ou d’un office de tourisme qui ne donnent rien en échange de ces recommandations, dans le MLM et l’affiliation, à chaque fois que l’on recommande un produit, un service ou une solution, et bien on y trouve un avantage.

« Business Developper »: Comment puis-je vous aider ?

Attention, il n’y a pas de solution miracle et ceux qui vous promettent une réussite fulgurante grâce à un produit ou un système miracle sont tout simplement des vendeurs de rêves, des menteurs. Chaque activité demande de l’investissement en temps, beaucoup d’énergie, une volonté de se former et se remettre en question, des déceptions comme dans chaque entreprise, avant d’atteindre ses objectifs et de devenir accompli et libre.

  • Vous vous posez des questions sur votre situation actuelle ?
  • Vous avez envie d’un complément de revenus?
  • Vous voulez changer totalement d’activité et devenir libre de votre temps?

Si vous répondez « oui » à au moins une de ces questions, alors mon activité de Business Developper peut vous intéresser.

Je vous propose d’en discuter ensemble, sans aucun engagement de votre part ni de la mienne, juste pour le plaisir d’échanger avec vous sur le sujet. Je pourrai répondre à vos questions éventuelles, et si vous le souhaitez vous décrire un peu plus mes activités et les partenariats que j’ai mis en place et qui me permettent d’améliorer de manière significative mon quotidien. 

La suite est très simple, soit vous fermez cette page, et passez à autre chose, soit j’ai piqué votre curiosité, suscité votre intérêt et, dans ce cas, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous, et nous échangerons de manière plus interactive.

Au plaisir de vous lire. Jean-François.

 

N’attendez plus, commencez à forger votre propre chemin dès aujourd’hui!

Jean-Francois Rouault

15 + 4 =

Pin It on Pinterest

Share This